Cotonou le 06 avril 2015

 

Le Directeur général de Bénin Télécom SA, M. Djalil Assouma, a procédé hier lundi 06 avril 2014, au lancement des travaux de déploiement de la 4G LTE, le Point de présence de Ganhi dit Pop Ganhi, et le guichet unique de Bénin Télécoms Sa. Ce triple évènement visant à ériger le Bénin en quartier numérique en Afrique, a été officiellement lancé par le Chef de l’Etat, Boni Yayi accompagné d’une forte délégation.


 Lancement déploiement 4G LTE - Djalil Assouma



Le Bénin peut désormais espérer devenir à l’horizon 2025, la plateforme du numérique dans la sous-région. Un espoir favorisé par le lancement hier, des travaux de déploiement de la 4G par Bénin Télécoms Sa. C’est ce qu’on peut déduire des propos des différents intervenants.

En effet, dans son mot de bienvenue, le Directeur général (Dg) de Bénin Télécom SA, Mr. Djalil Assouma a confié que la 4G est une nouvelle technologie qui modernisera le Bénin en le muant en un Quartier latin numérique de l’Afrique tel que le souhaite ardemment le Chef de l’Etat. Remerciant ce dernier pour son soutien permanent, il a indiqué que cette révolution numérique dont le Bénin est le premier à expérimenter dans la sous-région, permettra de créer des emplois pour les jeunes, de réduire ainsi la pauvreté, et de garantir à la population béninoise, une connexion de qualité.

Il a aussi ajouté que les lancements du Point de présence de Ganhi (PoP Ganhi) et du guichet unique de Bénin Télécoms SA visent à satisfaire à 80%, la clientèle de ladite société. Un triple évènement qui, renchérit-il, sont des réformes visant à amener le secteur numérique à représenter 10% du Pib béninois d’ici à 2022.

À sa suite, le Ministre en charge de la communication et des TICs, Mr. Jean Dansou, a confié que le lancement des travaux de déploiement de la 4G permettra à Bénin Télécoms SA de se mettre au pas pour peser autant que les pays développés sur le plan du numérique. Il a donc jugé ce lancement propice pour positionner Bénin Télécom Sa en avant-garde de la révolution numérique. Par ailleurs, il espère que dans le lancement du PoP Ganhi, se tracera une destinée de prospérité pour ladite société.

Pour sa part, le Chef de l’État a félicité ce triple lancement, en l’occurrence le déploiement de la 4G. « Pour moi, c’est une cérémonie exceptionnelle, centrée sur les grandes réformes de télécommunication au Bénin », a-t-il commenté avant d’ajouter qu’il s’agit d’un début de solution palliative au retard de notre pays quant à la modernisation du secteur des télécommunications. « Nous devons sortir de la prépondérance de l’agriculture dans notre économie », a-t-il laissé entendre. Il a donc insisté que notre pays doit davantage aller vers les services et les technologies, pour multiplier les opportunités pour l’emploi des jeunes et des femmes, et surtout pour amorcer « une croissance à 2 chiffres, de qualité, inclusive, durable, respectueuse de l’environnement et résiliente ». Ceci, poursuit-il, pour sauvegarder les acquis sociaux, la génération actuelle et préserver celles futures. Ainsi, au-delà des 10% souhaités par le DG Djalil Assouma, le Chef de l’Etat a souhaité que les télécommunications atteignent au moins 30% du PIB en 2022. Il a donc convié tous les autres réseaux à emboîter le pas à Bénin Télécoms Sa pour que le Bénin soit au rendez-vous sous-régional des télécommunications.